Elle fournit depuis sa création (1980) des soins dentaires gratuits aux enfants défavorisés de JERUSALEM, âgés de 5 à 18 ans, et ceci, indépendamment de leur appartenance ethnique ou religieuse.

Ces enfants sont adressés par les services sociaux de JERUSALEM, et par diverses « maisons refuge » pour femmes et enfants maltraités de la Ville.

La haute qualité des soins qui y sont dispensés est une nécessité absolue.
En effet, un grand nombre de ces enfants, même devenus grands, auraient eu peu de chance de pouvoir financer de futurs soins dentaires.

Une gamme très étendue de soins est dispensée à DVI : ils vont des obturations simples à des travaux plus élaborés et complexes,  tels que les soins d’endodontie, coiffes pédiatriques en acier, et même de l’orthodontie. La digue dentaire est utilisée pour toutes les reconstructions.

Fait particulièrement important :

Nos hygiénistes dentaires disposent des programmes complets de prévention, qu’ils  enseignent à ces enfants et à leur famille.

Les brosses à dents et les dentifrices sont offerts aux enfants.

Ce n’est qu’après validation de ces stages de prévention, dispensés dans le centre de prévention situé en amont de la clinique de soins, que les enfants sont admis dans le centre de soins proprement dit, pour y recevoir les traitements adéquats.

Voilà ce qui rend DVI UNIQUE. Cette prévention est aussi importante sinon plus, que les soins dentaires, car elle concerne toute la famille.

D’ailleurs, compte tenu de la qualité de ses soins, cette clinique est habilitée à valider les stages des étudiants en spécialité pédiatrique de l’hôpital HADASSA, ce qui prouve, s’il en était besoin, son importance académique en ISRAEL.

En outre, la clinique dentaire appelée clinique Trudi BIRGER, co-fondatrice, en hommage à son implication dans cette clinique, a un Directeur à sa tête.

Lui-même est spécialiste en dentisterie pédiatrique, et enseigne cette spécialité à l’Ecole Dentaire HADASSAH.

Il a pour mission d’examiner tous les enfants qui viennent à la clinique, et est responsable des protocoles de traitement qu’il élabore.

Il veille aussi à ce que les volontaires bénévoles, sachent ce que va être leur tâche précise sur l’enfant qui leur est confié.

Une secrétaire répond au téléphone et prend les rendez-vous.

Une assistante dentaire qui est au minimum bilingue hébreu-anglais, se tient auprès de chaque praticien. Nos hygiénistes qui sont au nombre de 3 parlent également l’anglais.

Ce bilinguisme permet à la clinique d’accueillir des Dentistes Volontaires bénévoles venant du monde entier, et aux Volontaires de se faire comprendre par les enfants.

Hygiénistes et assistantes sont chaleureuses, douces, savent comprendre les enfants et ont de l’empathie pour eux.

Par ailleurs, DVI accueille ces Dentistes Volontaires et leur famille, en mettant à leur disposition gracieusement un appartement pour y séjourner pendant la durée de leur volontariat.

Nos Volontaires travaillent de 8 h à 13h, sauf le Shabbat et les jours de fêtes juives. L’après-midi est libre et leur permet de faire du tourisme, de découvrir la ville, de rencontrer des Israéliens.

Enfin, s’agissant des bénévoles français, ils ont la possibilité de déduire de leurs revenus chaque année, leurs frais de voyage et de séjour, et leurs dons.

Un imprimé CERFA leur est délivré à cet effet.

Plusieurs Volontaires reviennent année après année, et pour certains depuis 30 ans.

Ce travail extraordinaire accompli par la clinique, est rendu possible grâce à ces Dentistes Bénévoles, mais aussi grâce aux Entreprises et à tous ceux qui offrent généreusement les fournitures, les équipements ainsi que les ressources financières.

Les équipements dentaires, ont été fournis par Monsieur Marcus IFKER qui a offert à la clinique deux units dentaires. Quant aux autres, ils lui ont été vendus très au-dessous de leur prix coûtant !

Une mention toute particulière doit être faite ici des « Laboratoires SEPTODONT » qui ont offert gracieusement depuis les débuts de DVI, l’anesthésique dont la clinique avait besoin et ils continuent de le faire encore aujourd’hui.

Reconnaissance et remerciements chaleureux sont dus également à la société « Premier Dental » que Monsieur Gary CHARLESTEIN administre, et qui lui aussi, a veillé depuis longtemps à ce que DVI ne manque de rien.

Mention également doit être faite de Messieurs Stanley BERGMAN et Steve KESS qui, chez « Henry SCHEIN CARES » depuis l’an 2000, mettent très généreusement à la disposition de DVI, les fournitures et les produits qui sont utilisés dans la clinique.

Depuis 2017 les soins sont aussi dispensés aux personnes âgées survivantes de la Shoa.